Pierre Yves Coppin 02 588 87 48

Objet de votre demande

Informations personnelles

Menu
02 588 87 48
Avenue Ducpétiaux N° 78
1060 BRUXELLES
02 588 87 48
CONTACTEZ-NOUS Avenue Ducpétiaux N° 78
1060 BRUXELLES
  • Honoraires
Pierre Yves Coppin Téléphone02 588 87 48
adresseAvenue Ducpétiaux N° 78
1060 BRUXELLES

Honoraires du cabinet d’avocat au Barreau de Bruxelles

Étant une profession libérale, l’avocat peut fixer librement ses honoraires selon la législation, mais pour garantir la satisfaction de ses clients, le cabinet d’avocat au Barreau de Bruxelles de Maître Pierre-Yves Coppin s’engage à vous informer en toute transparence sur les modalités de fixation de ses honoraires.
 

La rémunération de l’avocat

Les honoraires d’un avocat comportent, non seulement la représentation devant les tribunaux, mais également le travail qu’il a réalisé pour son client à savoir la rédaction d’actes, la correspondance ainsi que les entretiens.

 Honoraires du cabinet d’avocat au Barreau de Bruxelles
La fixation des honoraires d’un avocat dépend de plusieurs facteurs :
  • La complexité et la nature du litige
  • Les prestations réalisées
  • La hauteur des résultats attendus
  • La spécialisation pour les dossiers à traiter
  • L’urgence de l’intervention
Le client pourra par la suite choisir entre une rémunération forfaitaire ou horaire, en fonction de ses besoins. Il faut cependant noter que la rémunération n’est pas seulement constituée des honoraires, elle devra aussi comporter les frais et débours engagés par le cabinet (frais d’huissier, correspondance et secrétariat, droit de greffe, etc.). N’hésitez pas à demander plus d’informations sur le sujet à votre avocat à Saint-Gilles afin d’éviter les réclamations.

Sachez par ailleurs que l’avocat est également tenu d’informer son client sur la méthode utilisée lors du calcul de ses frais et honoraires dès l’ouverture du dossier. Enfin, il devra envoyer un état de ces honoraires à son client selon l’avancement de l’affaire. Cela permettra à ce dernier d’avoir une idée sur le montant à payer à la clôture du dossier.
 

Le calcul des honoraires

Au temps passé

Cette méthode de facturation consiste à payer l’avocat en fonction du temps qu’il a dépensé sur l’étude et le traitement du dossier. Les deux parties devront donc fixer un taux horaire défini selon la notoriété, l’expérience et la spécialisation de l’avocat et ceux qui l’assistent. À la clôture du dossier, l’avocat informe son client pour le nombre d’heures passées sur l’affaire, qui sera multiplié par le taux horaire pour avoir le montant des honoraires.
 

Au forfait

Pour les clients qui nécessitent des interventions précises ou des diligences fréquentes, il est possible d’opter pour une méthode de facturation forfaitaire.
 

De résultat

Cette méthode de facturation consiste à payer l’avocat en fonction du résultat obtenu lors du recours. De plus, la loi interdit de payer des honoraires à l’avocat dans l’unique cas de succès du dossier. Par conséquent, le client devra payer des honoraires de base à son avocat auxquels s’ajouteront un complémentaire de résultat en cas de réussite. Il peut s’agir d’une somme d’argent définie ou d’un pourcentage sur les gains ou dommages obtenus.
 

La contestation des honoraires

Lorsqu’un client estime une facturation excessive, la première chose à faire est d’en discuter clairement avec le représentant. Dans la plupart des cas, la discussion aboutit au dénouement du litige, mais si le problème persiste, d’autres recours sont envisageables.

 La contestation des honoraires
Le client peut ainsi recourir à la procédure de conciliation gratuite mise en place par l’Ordre des avocats afin de trouver une solution amiable pour régler le désaccord. Si la procédure échoue, le client peut alors saisir la Commission des honoraires du Barreau de l’avocat et contester les honoraires. La demande devra être adressée à cette commission par lettre recommandée.